À la conquête du vif d’or

La sentence est tombée, la banane doit faire le compte rendu, je fais donc le compte rendu. Cette banane nous y reviendrons plus tard car c’est une première dans l’histoire des Costognos, elle a été volée, certains ne perdent rien pour attendre…

Mais revenons en au fait, ce match contre le CSPTT, promu et tombeur des Costos l’an passé… C’est un match piège (comme beaucoup cette année) qui nous attendais : une joute de reprise, la première de 2017, sans réel entrainement depuis le premier décembre et après avoir su rester invaincu la première partie de saison… Ajoutez à cela un froid de gueux (d’ailleurs mon cerveau gelé ne se souviendra pas de tous les détails du match, mes excuses d’avance) ; autant d’augures réunis susceptibles d’annoncer une fracture du mental, parfois fragile, d’une bête de course telle que les Costognos.

Mais non… Certains vaillants se retrouvent pour une brave collation au XV (Benji est de retour à la maison, David ne perd pas espoir…). Une fois les pates bues, quelques tours de magie et direction le terrain de quidditch sous une pleige (contraction de pluie et de neige) pas très rassurante, mais tout le monde est à l’heure au rdv. Le vestiaire est frais, très frais mais le moral est bon, sérieux, on sent l’envie d’en découdre, de retâter un peu la gonfle et surtout de venger l’affront… L’échauffement est complet et on ne sent presque aucune effluve d’éthanol (sauf peut être Manu qui n’aura pas réussi a salir son maillot d’Auxerre 1956). Tout semble prêt pour la bataille et après un discours simple et concis de captain Bobo il n’y a plus qu’a.. J’en profite pour signaler la bonne surprise du jour avant même le coup d’envoi, la présence sur le bord de coach Nico qui a traversé le blizzard pour gaspiller son seul samedi de repos a venir voir des Peignk’s (on devait lui manquer, il nous manque aussi…). Il tiendra chaud a Padre et ses bottes, Lolo dont on a apprit l’amputation prochaine de son avant bras, et le désormais Légendaire Spéro fidèle au poste. On les remercie aussi…

Bon, il faut bien attaquer le match, mais la mémoire me fait défaut (vous aurez compris que je brode depuis le début) alors pour faire simple :
Coup de Sifflet, réception, passe, ruck, petits tas, passe, ESSAI COSTO, touche, maul, passe, relance de Maestro à contre jeu, RE ESSAI COSTO, pénalité passée CSPTT, papillonnage de Benji sur Boisse, touche, MI-TEMPS, Bobo qui s’emploie à ne pas parler de notre temps faible de reprise mais c’est Kosman qui le fait, la bave au lèvre tel un fenneck en rut // coup de sifflet de renvoi, temps faible costo (et oui, il faudrait que vraiment personne n’en parle au prochain match), ESSAI CSPTT, ressaisissement costo, ESSAI COSTO, erreur d’arbitrage, en avant, hors jeu, grattage illégal, RE ESSAI COSTO, Pénalité CSPTT, RE RE ESSAI COSTO, coup de renvoi, Benji qui se croit au Beach Volley de Saint Quentin en Yvelines, récupération de balle et ESSAI CSPTT, quintuple sautée d’Amaury sur un 12 contre 1 et enfin RE RE RE ESSAI COSTO, FIN. Les finisseurs du jour sont dans le presque ordre Brunet, Ducide, Chapelle, Kosman, De Castel etc.., et Lacave, bravo.
Score final 38 16, face à une équipe joueuse, homogène et qui n’a pas usurpé son rang… Le bonus offensif en prime, on reprend provisoirement la tête du classement, job’s done !!!

En conclusion je citerais un des nôtres, Thibaut L : « on était pas venu se raconter la bonne aventure entre gitans ».

LE POINT BANANE : La banane revient a David Muth qui malgré tout ses efforts pour ne pas réveiller le majestueux insecte coloré qui sommeille en lui n’a pas réussi a tenir sa langue en rappelant à Suskaï qu’on était pas au foot américain et que les passes s’effectuaient en arrière… mea culpa…

Faits marquants (chronologiquement depuis jeudi) :

  • La remontée d’acide gastrique de Padre à la Noche (cf video)
  • La victoire de Doudou sur un sac plastique, et sa défaite face au RangeRover
  • La blessure de Manu, on lui souhaite un bon et rapide rétablissement. On lui conseille de monter un commerce de négoce du ligament avec son frère. Le Professeur Mbeke pourrait investir…Costognos_CSPTT_Manu
  • L’ouverture du compteur pour Castel et Kosman.
  • La première cape jaune et noire pour Adrien. Bienvenue à la maison
  • L’attribution du sécateur d’or a Max Bonheme.
  • Les bottes de Padre
  • Le No show de Thib Lefort (on l’excuse parce qu’on se dit bien qu’on peut pas donner autant à l’URSSAF sans devoir travailler un peu le week end ;))
  • Et enfin, une info à confirmer, mais Spero n’irait pas à l’escalade que pour le plaisir de grimper… une paroi en tout cas…

Leave a Reply