Aïe, ça brûle

Deuxième match de la saison pour nos Costos, qui se déplaçaient chez les pompiers du XV BSPP à Puteaux. Nous avions rendez-vous pour 8h30. Dur-dur pour les lève-tôt comme les couche-tard (je pense évidement à notre Brioche national ainsi qu’à moi même qui avais bossé toute la nuit).

Les pompiers nous attendaient de pied ferme. Le match s’annonçait rude et nous étions tous prêt à en découdre (enfin presque). Notre première mi-temps fût catastrophique avec beaucoup de plaquages loupés et trop d’indiscipline (2 cartons) qui nous coûtent deux essais (dont un non transformé) et une pénalité. Seul point positif de ces 40 premières minutes, une percée de Brioche qui pense aller à l’essai. Sauf que les 8 pintes de la veille l’ont rattrapé, aussi facilement que la défense adverse. Et deux joueurs à l’infirmerie (résultat ils n’ont plus de remplaçant). Score à la mi-temps, 15-3 en faveur du XV BSPP.

La deuxième mi-temps commence plutôt bien pour nous car nous arrivons tout de même à relever la tête et nous mettre enfin au combat. Le temps défile et nous commençons à sentir la fatigue coté pompiers (comme quoi faire de la muscu tout les jours ne paye pas !). Nous décidons d’accélérer et parvenons à mettre notre jeu en place. Essai de Pierre sous les poteaux transformé en drop par Brioche, excusez du peu ! Score 15-13. Il reste 15 minutes, de quoi espérer décrocher la victoire. Mais les mauvaises habitudes de la première mi-temps reviennent : trois pénalités concédées. Score final 24-13.

Malgré ce résultat forcément décevant (triste de perdre le jour de mon anniversaire), nous faisons tout de même une belle 3e mi-temps au XV avec toujours les mêmes (je vous parle évidement de notre Brioche et Wawa national). Elle se prolongera même le lendemain au XV, pour France-Pays Galles. Wawa en forme, chantera la Marseillaise dans le métro ainsi qu’un de ses fameux haka devant le XV). Évidemment, les pintes et la côte de boeuf promis par Josie étaient bien au rendez-vous.

LE POINT BANANE : Deuxième match pour moi et première banane pour ma pomme (sûrement mon cadeau d'anniversaire) J'ai voulu aplatir dans notre en but pour un renvoi au 22, sauf que la ballon n'était pas rentré dans l'en but (finir le boulot à 7h et attaquer un match de rugby direct après n’était pas forcément une bonne idée). Et je dégueule une passe qui aurait pu amener à un essai.